logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/12/2007

SAINT NICOLAS

medium_sAINT_NICOLAS.jpg

L'origine de saint NICOLAS

Saint Nicolas est né à la fin du IIIe siècle en Lycie (sud de l'actuelle Turquie). Il était évêque de Myre. C'était un homme réputé pour sa bonté. Mais dans les faits, rien ne le prédisposait à devenir le saint homme qui distribue des cadeaux aux enfants...

Lors des Croisades, on a retiré ses reliques de l'église de Myre pour les transporter à Bari, en Italie. Un chevalier lorrain aurait aussi récupéré une de ses phalanges. A cette époque, il était fréquent de recueillir des reliques de saint... et l'authenticité importait peu! Il l'offrit à l'église de Port. Devenue lieu de pélerinage, la ville est alors rebaptisée Saint-Nicolas-de-Port. Ce brave homme devient le saint patron de la Lorraine. En 1477, le duc de Lorraine, René II, lui attribue sa victoire contre Charles le Téméraire, qui trouve la mort à Nancy.

Saint Nicolas a réalisé plusieurs miracles, comme celui d'avoir resuscité trois enfants. Une chanson populaire raconte l'histoire de trois petits enfants partis glaner dans les champs... A la nuit tombée, perdus, il frappent à la porte d'un boucher. A peine entrés, il les tue, les découpe et les met au saloir... Sept ans plus tard, saint Nicolas passant par là, leur redonne la vie...

Saint Nicolas devient alors le protecteur des enfants. C'est aussi le saint patron des jeunes hommes non mariés. Saint Nicolas est aux garçons ce que Saint Catherine est aux jeunes filles. C'est aussi le patron des navigateurs : il a contribué à sauver des équipages de la tempête

Saint Nicolas en Lorraine

Tous les ans, la veille de l'anniversaire de sa mort, le 6 décembre, (on fête en effet un saint le jour de sa mort, à la différence de Noël qui célèbre la naissance de Jésus), saint Nicolas descend du ciel, entre par la cheminée pour apporter des friandises et des cadeaux aux enfants sages. Il porte une longue barbe blanche, une mitre et une crosse et un long manteau, souvent rouge.

Il est accompagné du Père Fouettard : c'est l'opposé de saint Nicolas. D'aspect repoussant, horrible et menaçant, il tient une verge pour fouetter les enfants méchants... En Lorraine, il porte le nom de Hans Trapp.

Le réveillon de la Saint-Nicolas a donc lieu le 5 décembre. Avant de se coucher, les enfants déposent leur soulier ou leur chaussette près de la cheminée, ou bien près de la porte, ainsi qu'un peu de foin ou une carotte pour l'âne de saint Nicolas.

Les cadeaux se donnaient autrefois uniquement pour la Saint-Nicolas, Noël étant seulement une fête religieuse. Dans le nord et l'est de la France et au-delà des frontières, saint Nicolas apporte toujours des cadeaux et des gateaux comme le speculoos bruxellois... une sorte de pain d'épices.

Aujourd'hui, les enfants sont deux fois gâtés : d'abord par saint Nicolas puis par le Père Noël... 

Sinterklaas aux Pays-Bas  

Aux Pays-Bas, c'est Sinterklaas que l'on fête le réveillon du 5 décembre. Contrairement au saint lorrain, il se déplace sur un cheval blanc capable de marcher sur les toits. Il n'est pas accompagné par le Père Fouettard mais par des centaines de zwarte pieten (zwart, noir & piet, pierrot, diminutif de Pierre). Il viennent d'Espagne avec, sur le bateau, des milliers de cadeaux pour les enfants. Et les enfants qui ne sont pas sages, on leur donne un coup de fouet, on les met dans le ssac et ils sont envoyés en Espagne...

À partir du mi-novembre, les enfants néerlandais posent leur petits souliers devant la cheminée avec une pomme ou une carotte pour le cheval de Sinterklaas. Les zwarte pieten descendent dans les cheminées (d'où leur couleur noire) pour apporter dans un grand sac des cadeaux aux enfants qui ont été sages (enveloppés dans du papier spécial Sinterklaas).

Santa Claus aux États Unis

Saint Nicolas a traversé l'Atlantique avec des Hollandais. Son nom s'est américanisé en Santa Claus.

En 1823, un pasteur américain, Clement Moore, écrit un conte, a visit from Saint Nicholas, qui fera connaître et rendre populaire Saint Nicolas aux États-Unis. Cependant, saint Nicolas ne peut pas apporter des cadeaux à tous les enfants du monde le même jour ! Aux États-Unis, il ne vient donc pas la veille du 6 décembre mais la veille de Noël...  

Ainsi, Santa Claus devient l'homme de Noël... Le saint devient laïc, débarrassé de sa mitre et de sa crosse. Ce n'est ni un âne ni un cheval qui le conduit : il est tiré par un traineau de huit petits rennes. Ils s'appellent Dasher, Dancer, Prancer, Vixen, Comet, Cupid, Donder et Blitzen.

Au milieu du XIXe siècle, le dessinateur américain Thomas Nast lui donne cet aspect familier que nous lui connaissons aujourd'hui. Conduit par des rennes, il l'imagine originaire du pôle nord. La Finlande récupérera, au siècle suivant, cette origine en s'affirmant le pays du Père Noël.

Au XXe siècle, il devient représentant de commerce de la société de consommation américaine. Une firme de sodas, Coca-Cola*, contribue à le rendre populaire au-delà des États-Unis en l'utilisant dans ses publicités, en 1930 puis en 1950. Certains Européens vont même croire que c'est Coca-Cola* qui est à l'origine des couleurs rouge et blanche du Père Noël !

 C'est après la seconde guerre mondiale qu'il commencera à devenir populaire en France sous le nom de Père Noël. Il sera aussi rendu populaire par une chanson de Tino Rossi, tiré d'un film tourné pendant la guerre : Petit Papa Noël... En Angleterre, on l'appelle Father Christmas.


 

 

 

 

15:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

super ce blog saint nicolas

l'expo vente d'bjets formidable, tu as des doigts de fée, qui l'aurait cru il y a.....
BRAVO

Écrit par : annie | 05/12/2007

Etant donné tout le travail que tu as fais pour ton exposition sur que St Nicolas te récompensera !
Bravo c'est très intéressant comme d'habitude !

Bonne soirée

Biche

Écrit par : Biche | 05/12/2007

Merci pour cet historique. Bonne journée. Monique

Écrit par : Monique | 08/12/2007

Une nouvelle visite sur votre blog avant de faire connaissance peut-être samedi vers 12 h .A bientôt

Écrit par : gérard | 10/12/2007

Je ne connaissais pas Saint-Nicolas. Merci de me le faire connaître. A samedi où l'on se rencontrera à Paris.

Aliette

Écrit par : Aliette MAYS | 12/12/2007

Bravo, Martine, pour tes talents d'artiste. J'admire.
Amitiés
Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 15/12/2007

Bonjour Martine,

Quel talent artistique. Ce n'est pas évident d'avoir de tels trésors d'idées.
Tout cela agrémente la vie à la maison et fait que tu es et tu resteras UNIQUE.

Bravo pour tes oeuvres, c'est vrai, c'est très beau.

Bises.

Danièle.

Écrit par : PourMarie | 16/12/2007

Bonjour Martine.

Nicolas , prénom plein de poésies que j'ai donné à un de mes fils.

Chaleureuse et pleine d'amitiés que cette Grande Première de Samedi. J ai apprécié et suis rentrée détendue dans ma Bourgogne .

Bises à vous deux .

Écrit par : Marie | 17/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique