logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/12/2018

FOIRE DE NOEL A AURIOL

Grand évènement à AURIOL pour ce week end : LA FOIRE DE NOEL

Vieux métiers, artisanat, produits régionaux dans le vieux village à chaque coin de rue c'est une nouvelle découverte.

Et la musique provençale retentit tout au long de cette journée 

P1090450.JPG

Noël était une fête très codée :

Sur la table on disposait 3 nappes blanches : la première était la plus grande, ensuite venait la moyenne puis la petite (référence à la Sainte Trinité)

On posait 3 petits pot de blés semés à la Sainte Barbe (le 4 décembre), symbole du renouveau et du bonheur dans la maison,

On posait 3 chandelles blanches, elles devaient brûler droites, sans pencher, pour que leur flamme (le feu du renouveau) monte comme une prière vers le ciel.

Suivant les classes sociales, on sortait la vaisselle des grands jours mais on prévoyait toujours un couvert supplémentaire appelé "couvert du pauvre ou du passant". 

P1090469.JPG

Le 24 décembre que l'on nomme en Provence "Gros souper" était le repas de fête le plus important. Ce gros souper bien que riche en nombre de plats, est maigre et précède la messe de minuit. La tradition veut qu'il y ait 7 plats maigres :

Parfois, soupe, puis entrée : par exemple raviolis à la courge, escargots, omelettes ...

Poisson : morue, anguilles, dorade, poulpe

Légumes : cardes, épinard

Salade : chicorée frisée, céleri avec l'anchoïade ou la pébrado (sauce poivrade)

Puis après la messe il y avait les treize desserts :

- la pompe à l'huile que l'on trempait dans le verre de vin cuit

- le nougat blanc et noir

- les mendiants : figue sèche, raisins secs, amandes, noisettes

- les fruits frais : pomme, poire, melon vert, raisin frais, sorbes

- les fruits extérieurs : dattes, oranges et mandarines

Selon les région on peut mettre : pruneaux, calissons, pâtes de fruit, fruits confits, oreillettes, gauffres et le caracca (spécialité d'Auriol, un gâteau en forme de coq).

Tout cela servi avec le vin cuit ou la cartagène (mout de raison, sucre, eau de fruit)

                P1090471.JPG         P1090470.JPG

La crêche est préparée 2 à 3 jours avant Noël, sur une table ou un petit meuble. On doit la maintenir en place jusqu'à la chandeleur, 2 février.

Construite en carton, en papier, en toile de jute, on ajoute de la mousse, de la sciure pour faire les chemins. On place l'étable, un puits, un moulin, un pont qui enjambe une rivière, puis les santons en argile (santoun : petit saint). Le jour de l'Epiphanie on ajoute les rois mages : Gaspard, Melchior et Balthazar).

Dernière chose : la cérémonie du feu par le plus jeune et le plus âgé de l'assistance.

Avant le souper la bénédiction de la bûche était l'objet d'un rituel où se mélaient christianisme et tradition païenne : le plus jeune de la famille et l'aïeul portant la bûche feront 3 fois le tour de la table et la poseront dans l'âtre. Avec un verre de vin cuit l'aïeul bénira la bûche et prononcera ces belles phrases citées par Frédéric Mistral :

"Allégresse, allégresse, mes beaux enfants, que Dieu nous comble d'allégresse. Avec Noël tout vient bien. Dieu nous fasse la grâce de voir l'année prochaine. Et si nous ne sommes pas plus que nous ne soyions pas moins". 

Ces paroles prononcées, l'ancien versera alors un verre de vin cuit sur la bûche.

En attendant Noël je vous souhaite "BON BOUT D'AN" comme on dit en Provence.

13:14 Publié dans ALBUM | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

traditions populaires croyances l'occasion de se réunir et partager
joyeuse fin d'année chez toi amitiès

Écrit par : ventdamont | 10/12/2018

c'est super sympa ce village tu as du te régaler à cette foire !! c'est un village qui bouge et j'ai l'impression que toute la population participe c'est bien

Écrit par : catherine Dubois | 11/12/2018

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique