logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/01/2008

ARCIMBOLDO

Il était temps ! l'exposition va se terminer mais nous nous étions inscrites lors des grèves de la SNCF et notre visite a été annulée et heureusement qu'elle a pu être reportée car cela aurait été dommage de ne pas pouvoir admirer ces chefs d'oeuvres.

ARCIMBOLDO est né à Milan en 1526. On connaît mal sa vie avant qu'il n'arrive à la cour impériale de Vienne en 1562 où il travaille pour l'Empereur Ferdinand Ier mais son mécène est son fils qui lui succèdera et deviendra Maximilien II, puis plus tard pour Rodolphe II qui deviendra aussi Empereur, il est tout d'abord portraitiste et il organise les fêtes pour la cour : il dessine les costumes, les décors, les maquettes ... C'est à Vienne qu'il commence a peindre des têtes composées mais ça n'est pas lui qui a inventé le procécus.

Tout le monde connaît la série des saisons : l'été, l'automne, l'hiver, le printemps qu'il a peint en 1573 ; on peut les admirer au Musée du Louvre.

J'ai découvert la série des éléments : l'eau, la terre, le feu et l'air, tableaux peints en 1566 qu'il a présenté tous ensemble en 1569

medium_P1110290.JPG
L'eau
medium_P1110291.JPG
la terre
medium_P1110292.JPG
le feu
medium_P1110293.JPG
l'air

Il réalisait des planches de chaque élément qui composerait sa toile par exemple pour l'eau il a peint 64 espèces de poissons pour sa tête et pour l'air il y a 80 espèces d'oiseaux et pour chaque oiseau il a peint tous les détails de celui-ci, c'était un grand naturaliste.

Mais les tableaux qui m'ont le plus impressionnée ce sont les tableaux "reversibles"

medium_P1110295.JPG

le portrait anthropomorphe composé d'une corbeille de fruits (vers 1590)

medium_P1110298.JPG

Nature morte (homme potager) - vers 1590

medium_P1110301.JPG
medium_P1110300.JPG

le cuisinier (vers 1570)

medium_P1110309.JPG
medium_P1110303.JPG

Il y a aussi "le bibliothécaire" réalisé en 1562 qui dénote pour l'époque une modernité d'avant garde - caricature de Wolfang Lazius, bibliothécaire et historiographe de Maximilien II

medium_P1110302.JPG

Il a réalisé son autoportrait en se peignant "en papier" en 1587 (il avait 62 ans) époque à laquelle il est retourné dans sa ville natale où il continua à travailler pour Rodolphe II. En 1592 il fut élevé au rang de comte palatin.
Arcimboldo meurt en 1593 et fut inhumé dans l'église San Pietro alla Vigna.

medium_P1110289.JPG

Son oeuvre tombe peu à peu dans l'oubli, il n'est redécouvert que trois siècles plus tard par les surréalistes qui verront en l'artiste maniériste, l'égérie de leurs créations oniriques.

27/09/2007

Cyrano de Bergerac

J'habite ERMONT dans le Val d'Oise, ville limitrophe de SANNOIS où décéda Cyrano de Bergerac et hier j'ai assisté à une conférence de Monsieur BARGY sur "L'histoire vraie de Cyrano de Bergerac - illustre inconnu, découvrez le modèle de Rostand"

Je suis allée sur le site qu'il a créé avec son association "le vrai cyrano de bergerac" je vais vous en parler un peu car j'ai beaucoup apprécié :

Tout le monde connaît aujourd'hui le nom de Cyrano de Bergerac... mais qui se souvient, que son prénom était Savinien et qu'il vécut, réellement, au début du XVIIème Siècle ? 

Ce jeune homme étonnant et détonnant, auteur à succès, serait certainement flatté de son actuelle célébrité... mais surpris de constater qu'il la tient d'un personnage d'Edmond Rostand qui porte son nom !

Cyrano de Bergerac marqua pourtant son époque de bien des manières... Vif, talentueux, intrépide, amoureux de sa liberté, il aimait aussi les oiseaux, les sciences, la politique, les livres, et bien souvent, son prochain... mais pas toujours !

Au seuil de sa mort, à 36 ans, il regrettait d'avoir perdu trop de temps. Mais au vu de ce qu'il nous laisse, il n'a sûrement pas tout perdu...!

Il mérite votre curiosité. Alors, suivez-moi... faîtes un petit voyage à Paris, au temps des mousquetaires, de Mazarin, du jeune Molière et de Descartes
Savinien Cyrano eut une vie courte, il naquit à PARIS le 6 mars 1619 et décéda à SANNOIS le 26 juillet 1655, mais de celles dont on forge des légendes. Il n'en espérait d'ailleurs sûrement pas tant. Chacun d'entre nous connaît quelques-uns des faits qu'on lui prête. Certains sont authentiques, d'autres moins, voire pas du tout...

Tant pis, il faut bien vous l'avouer : jamais une dame Roxane ne lui chavira le coeur. Mais il est vrai qu'il combattit au côté du baron de Neuvillette, qui, d'ailleurs, ne s'appelait pas Christian, mais Christophe. C'est vrai aussi que ce dernier fut tué durant cette bataille à Arras, mais vous ignoriez surement que c'est là également que Cyrano, qui n'avait encore que 20 ans reçut un coup d'épée à la gorge qui marqua la fin de sa carrière militaire.

L'épouse du baron de Neuvillette, Madeleine Robineau, alias Madeleine Robin, alias Roxane, chez Rostand, était bien la cousine de Cyrano. Durant un temps à Paris elle fut réputée pour ses moeurs légères, mais devint parait-il, si dévote au décès de son mari, qu'elle n'eut de cesse, dit-on, de « convertir » Savinien et de le faire renoncer à son état de libertin.

Libertin... En effet, Cyrano faisait partie de ces intellectuels érudits que l'on désignait à l'époque par ce mot : « libertin ». Ne croyez pas pour autant que ceux-ci avaient forcément un mode de vie dépravé. Depuis le latin « libertinus », qui désignait l'esclave affranchi, jusqu'au sens actuel de « libertin », ce mot a changé de signification plusieurs fois... Il ne fut en fait associé à la luxure qu'au XVIII ème siècle. Au temps de Cyrano, ce mot désignait plutôt : « esprit fort, rebelle ». Aujourd'hui on dirait « libre-penseur » ou « anti-pensée unique ».
Il écrivit 59 lettres dont 47 furent publiées (sous forme de pamphlets), une pièce de théâtre "Le pédant joué" (de laquelle Molière a tiré 2 scènes qu'il a inséré dans "les fourberies de Scapin"), une tragédie "la mort d'Agrippine", un roman "Estat et Empire de la Lune" qui fut publié à titre posthume et "Estat et Empire du Soleil" qui n'a pas été achevé, son décès étant survenu, mais dont on a retrouvé le manuscrit et "l'Etincelle" manuscrit qu'on n'a pas retrouvé mais dont on a retrouvé la trace dans des écrits.
Son nom était Savinien CYRANO mais ses parents ayant acheté des terres dans le fief de Bergerac en vallée de Chevreuse, ils ont accolé le nom de leur terre à leur nom de famille.
Son oncle Samuel CYRANO était propriétaire d'une maison à la campagne, à Sannois, où Cyrano aimait venir se reposé et son cousin Pierre en a hérité et trois jours avant sa mort il se fit conduire à Sannois où il décéda ; il est enterré dans l'église de cette ville.
Il avait en effet un nez très fort et il était assez laid et Rostand s'en ait emparé pour sa pièce.
Je vous invite donc a aller sur le site "le vrai Cyrano" vous apprendrez beaucoup de choses.
Retrouvez sur le site www.levraicyrano.com crée par Monsieur BARGY et très agréable à consulter l'histoire complète de Cyrano de BERGERAC

 

26/06/2007

Parc André Citroën

Aujourd'hui, mardi 25 juin, malgré un temps frisquet et pluvieux, nous allons visiter le Parc André Citoën et ses alentours.

Petite anecdote : nous avons rendez-vous à la sortie du RER C - station "Javel" ; en fait, en 1777 dans le village de Javel il y avait une usine qui traitait l'hypochlorite et le chlorure de sodium c'est pour cela qu'on l'a nommé "l'eau de javel". Par la suite le village est devenu un quartier de Paris mais a gardé ses industries en 1915 c'est une usine d'armement puis ensuite c'est devenu une usine automobile.

C'est le Président Georges Pompidou qui a décidé de faire rénover ce quartier du 15ème arrondissement lorsque les Usines Citroën ont été délocalisées étant devenues trop petites et vieillotes. Sur les 32 ha qu'elles recouvraient 14 ha ont été aménagés en parc et le reste est devenu la ZAC Citroën-Cévennes.

Monsieur Mitterand aurait voulu en 1989 faire une exposition universelle sur ce site mais le Maire de Paris, Monsieur Chirac, s'y est opposé.

L'ouverture a eu lieu en 1988 pour une partie et il a été inauguré officiellement en 1992 par Jacques Chirac

medium_P6260304.JPG

 

 

    medium_P6260303.2.JPG medium_P6260313.JPG

 

 

 

 

Les immeubles d'habitations de standing comme les immeubles de bureaux sont de style post-moderne et co-habitent avec des immeubles art-déco de 1930.

medium_P6260305.JPG

 
medium_P6260308.2.JPG
  
medium_P6260309.JPG
L'ancien siège de CANAL + est maintenant le Ministère de la Justice
medium_P6260315.JPG
Le parc comprend de nombreux jardins soient architecturés et architecturaux comme ici pour rappeler les jardins à la française
medium_P6260316.JPG
medium_P6260320.JPG
soit ils rappellent l'esprit des jardins à l'anglaise
medium_P6260318.JPG
soit ils sont thématiques : voici le jardin bleu (j'ai bien sur pensé à notre amie Framboisine ça ferait une belle photo pour son fatras en bleu)
medium_P6260324.JPG
là c'est le jardin doré (dommage, les roses jaunes étaient fanées)
medium_P6260321.JPG
ici un jardin d'inspiration zen mais l'eau ne coule pas
medium_P6260325.JPG
les magniolias sont plantés à la façon de colonnes péristyles
medium_P6260326.JPG
Puis on arrive sur une vaste pelouse (où l'été les visiteurs prennent le soleil)
medium_P6260327.JPG
si on se retourne on découvre une des serres tropicales et les jeux d'eau qui changent toutes les 40 secondes
medium_P6260329.JPG
l'été (enfin, quand il fait chaud...) bien sur les enfants aiment courir entre les jets pour se rafraichirent
medium_P6260331.JPG
voici le jardin noir
medium_P6260330.JPG
je n'avais jamais vu de roses trémières noires
A la sortie du Parc il y a l'hôpital européen Georges Pompidou
medium_P6260333.JPG
medium_P6260334.JPG
medium_P6260337.JPG
medium_P6260336.JPG
En 1979 l'AP-HP décide de créer un vaste hôpital en supprimant 4 hôpitaux : Boucicaut, Broussais, Saint-Lazare et Laënnec
c'est en 1993 que la première pierre est posée et en 1995 que commencent les travaux. En juillet 2000 il a ouvert et le 21 décembre 2000 qu'il a été inauguré mais dès janvier 2001 il y a eu le gros problème de la légionellose.
Nous avons terminé notre promenade sur l'esplanade du siège de France télévisions qui ne dépare pas dans le quartier. Il est en forme de triangle de 3500 m2 en bordure de Seine malheureusement je n'avais plus de batterie à mon appareil vous serez donc privés de photos ...
Maintenant je pars en vacances pour une semaine en Moselle, chez des amis très chers, je vous dis donc à bientôt.
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique